Cours : « Traitement de texte : structures »

Prérequis
  • connaissances de base d'un environnement Mac ou Windows, bonnes connaissances d'un traitement de texte
Plan
Remarque
  • ce cours également disponible en format Word 97/98 et ultérieurs pour Mac et PC, Pour télécharger le document, cliquez ici.

1. Introduction

Ce module s’adresse avant tout aux personnes désirant créer de longs documents structurés, comme par exemple :

  • un script de cours
  • un exposé
  • un rapport final
  • un séminaire
  • un travail de diplôme ou de license
  • un roman
  • un journal, une feuille d’information
  • etc.

1.1. Remarque concernant les logiciels utilisés dans ce module

Ce module se propose avant tout d’énoncer des principes de mise en page et des techniques utilisées dans tous les logiciels de traitement de texte. Il ne s’agit pas d’un cours basé sur un logiciel en particulier (tous les logiciels récents proposent une aide en ligne et sont fournis avec des manuels !), cependant, pour illustrer quelques concepts, des copies d’écran et des descriptions de menus des logiciels les plus couramment utilisés (Microsoft Word 97/98 et AppleWorks 5) seront proposées.

1.2. Bref rappel de quelques règles typographiques

Pour qu’un document soit de bonne qualité et que l’utilisation des feuilles de style ne pose pas de problème, il faudra respecter les règles suivantes :

  • les titres ne doivent pas être entièrement en majuscules (lisibilité moins bonne) ;
  • les titres ne doivent jamais être soulignés (cela alourdit le texte, utiliser plutôt des caractères gras de taille plus grande) ;
  • aucune espace avant les ponctuations basses (. et ,), mais une et une seule espace après ;
  • une espace insécable (option-esp. ou alt-esp.) avant les ponctuations hautes (: ; ? !) ;
  • pas d‘espace après la parenthèse ouvrante et avant la parenthèse fermante ;
  • utiliser les guillemets typographiques «et » et non les guillemets droits " et " ;
  • utiliser les tirets longs (— = alt-trait d'union) pour les insertions dans une phrase et non le trait d’union (-) ;
  • ne pas utiliser plus de deux ou trois polices pour l’ensemble du document, par ex. une police Sans Sérif pour les titres et une police Sérif pour le corps du texte (comme dans le présent document) ;
  • pour les marques de paragraphe (¶), les tabulations (fèches noires) et les espaces, ne pas insérer deux caractères (ou plus) à suivre, car il existe d’autres moyens pour aérer le texte (vous pouvez contrôler si vous avez respecté cette règle en affichant sur votre écran les caractères invisibles du texte). 

[ suite ]